Huile de palme: François de Rugy défend sa secrétaire d'Etat Emmanuelle Wargon

1 / 2

Huile de palme: François de Rugy défend sa secrétaire d'Etat Emmanuelle Wargon

Le ministre de la Transition écologique et solidaire défend sa secrétaire d'Etat, au cœur d'une polémique pour avoir défendu l'utilisation de l'huile de palme lorsqu'elle travaillait chez Danone. 

À en croire François de Rugy, invité sur notre antenne ce jeudi, Emmanuelle Wargon, nouvelle secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire, œuvrait pour la protection de la nature chez Danone. L'ancienne directrice générale des affaires publiques et de la communication (une fonction proche du lobbying) du groupe français vantait pourtant, lors des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence en juillet dernier, les mérites de l'huile de palme, dont la production est directement corrélée à la déforestation massive. 

Le ministre de la Transition écologique et solidaire tente de fermer le ban, estimant, alors que la nomination d'Emmanuelle Wargon suscite une vive polémique, que les déclarations passées de son auxiliaire n'ont plus cours désormais.

"Ce qui serait gênant, ce serait si elle disait aujourd’hui, en tant que secrétaire d’Etat, ‘nous allons développer l’huile de palme en France’, alors que ce n’est pas notre politique", tente François de Rugy.

Une expérience "intéressante" pour le gouvernement

"Elle a œuvré au sein du groupe pour enclencher, conduire des transformations. Sur l’eau en bouteille, qu’est-ce qu’on fait des déchets de manière générale? Elle a vu les difficultés, les obstacles, les inerties, le conservatisme. Cette expérience, elle est très intéressante pour le gouvernement et pour mon ministère", a ainsi déclaré le successeur de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi