Hugo Clément scandalisé par Anne Hidalgo, qui veut raser les arbres du Champ de Mars

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

De jour en jour, Anne Hidalgo réserve bien des surprises aux Parisiens. Après avoir fait un score de 1,7 % à l'élection présidentielle (soit le plus bas de l'histoire du PS), celle qui officie en tant que Maire de Paris depuis 2014 a eu une nouvelle idée des plus originales. Raser des arbres centenaires au pied de la Tour Eiffel afin de construire des bâtiments. Scandalisé par ce nouveau projet estimé à près de 110 millions d'euros, Hugo Clément a tenu à dénoncer les ambitions d'Anne Hidalgo, qui semble totalement indifférente aux enjeux liés au réchauffement climatique et à la préservation de la nature.

En légende de clichés présentant ce projet "OnE" réalisé en vue des Jeux Olympiques 2024, le chéri d'Alexandra Rosenfeld écrit : "Couper des arbres centenaires pour construire des bâtiments pour les touristes et des bureaux ? Inacceptable. Mobilisons-nous pour sauver les arbres de la Tour Eiffel ! Demandons à @annehidalgo et @paris_maville de renoncer à ce projet d'abattage." Il rappelle que si ce projet est mené à terme, la Maire de Paris compte "bétonner une partie des sols et couper 42 arbres magnifiques dont certains sont centenaires".

Un véritable drame pour Tanguy Le Dantec, professeur d'écologie appliquée, qui explique qu'en plus des arbres rasés, "d'autres arbres ne seront pas coupés, mais leurs racines risquent d'être endommagées par les travaux." Très touché par le sort "d'un platane très...

Lire la suite


À lire aussi

Demdem veut se raser le crâne, Gims menace de divorcer : "Je préviens l'avocat"
Patrick Poivre d'Arvor devenu un paria : ses contrats annulés, personne ne veut publier "sa vérité"...
Helena Noguerra grand-mère : pourquoi elle ne veut plus étaler sa vie privée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles