Hugo Clément dénonce ces deux influenceurs suite à leurs photos

Charles Deque
Elsa Dasc et Arthur Vencet posant avec un lionceau dans un zoo privé de Dubaï.

ANIMAUX - Ce n’est pas la première fois qu’Hugo Clément dénonce des pratiques “odieuses” envers des animaux. Cette fois-ci comme souvent cela s’est passé sur le compte Instagram du journaliste français, suivi par près de 700.000 personnes. Il a dénoncé, ce lundi 20 janvier au matin, deux influenceurs qui ont publié des photos avec des animaux sauvages captifs dans un zoo privé de Dubaï

Elsa Dasc, vedette de télé-réalité, et Arthur Venset, son compagnon, se sont affichés avec des guépards, des lionceaux ou encore de très jeunes tigres. Depuis l’appel d’Hugo Clément, les photos ont été supprimées et les comptes des influenceurs ont été mis en privé. Mais il affirme aussi que les stories n’avaient pas été supprimées. 

Hugo Clément milite pour la cause animale

L’ancien journaliste de “Quotidien”, désormais sur France 2, multiplie les prises de position militante pour la cause animale ou la culture vegan. Plusieurs projets ont vu le jour sous son impulsion, à l’instar de son livre, Comment j’ai arrêté de manger des animaux (Ed. Broché), ou de son reportage “Sur le front des océans” diffusé sur France Télévisions.

Il a également mis en lumière un projet énorme, le rachat d’un zoo en Bretagne, dans le but de libérer les animaux captifs et aussi le transformer en centre de réhabilitation d’animaux sauvages. Il avait soutenu la cagnotte en ligne, via ses réseaux sociaux, qui avaient largement dépassé son objectif avec plus de 600.000€ récoltés.

À regarder également sur Le HuffPostAprès les incendies, des pluies torrentielles frappent l’Australie, dévastant ce parc animalier

LIRE AUSSI:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post