Hubble perce le secret des différentes couleurs de Neptune et Uranus

Carl Sagan et André Brahic ne sont hélas plus parmi nous pour commenter les découvertes faites sur les planètes géantes du Système solaire mais leurs collègues continuent d’explorer ces mondes. Si les gazeuses que sont Jupiter et Saturne nous sont nettement mieux connues maintenant après les missions Juno et Cassini, les glacées – découvertes par Herschel (Uranus) et Le Verrier (Neptune) – recèlent encore bien des mystères.

Seule la sonde Voyager 2 s’est approchée d’Uranus et de Neptune, découvrant dans le cas de cette dernière une météorologie nettement plus active que celle attendue pour une planète aussi loin du Soleil (recevant donc bien moins de son énergie que Saturne), possédant comme elle une tache, noire cette fois, indicatrice d’une énorme tempête planétaire anti-cyclonique.


Le télescope spatial Hubble de la Nasa a capturé des images accélérées d'une grande tempête sombre sur Neptune en voie de disparition. Un programme récent de Hubble appelé Outer Planets Atmosphere Legacy, ou OPAL, fournit des cartes mondiales annuelles de nos planètes géantes gazeuses, permettant aux scientifiques planétaires de voir les changements dans les formations telles que les tempêtes sombres de Neptune. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © Centre de vol spatial Goddard de la Nasa, Katrina Jackson

Les planétologues se contentent donc depuis les années 1980 de poursuivre leur étude sur Uranus et Neptune en utilisant des télescopes au sol ou avec Hubble en orbite. On en voit une nouvelle illustration avec un article publié dans le Journal of Geophysical Research: Planets, mais également en accès libre sur arXiv, présentant les travaux d’une équipe internationale dirigée par Patrick Irwin, professeur de physique...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles