Comment Huawei, privé de Google, prépare sa contre-attaque en coulisse

1 / 2

Toujours paralysé, Huawei perd son procès contre le gouvernement américain

Placé sur liste noire par le gouvernement de Donald Trump en mai 2019, Huawei traverse la plus importante crise de son histoire. La marque chinoise est dans l’incapacité de travailler avec certaines entreprises américaines comme Google, ce qui réduit fortement le nombre d’applications compatibles avec ses smartphones Android.

À lire aussi : Nous avons testé le Huawei Mate 30 Pro sans Google : il est inutilisable

Ces derniers mois, Huawei a, en quelque sorte, perdu le contrôle de son destin. Il lui est désormais impossible de commercialiser de nouveaux appareils avec les services Google et, plus inquiétant, sa croissance en Europe, très forte ces dernières années, pourrait brutalement s’interrompre dans les prochains mois…

Depuis plusieurs semaines, 01net.com enquête sur les coulisses du marché du smartphone en France. Selon nos informations, Huawei prépare une forte contre-attaque.

La paix entre Huawei et les États-Unis est peu probable

Après avoir longtemps attendu une résolution du conflit, Huawei aurait désormais accepté l’inévitable : le gouvernement américain ne reviendra pas sur sa position. Si la marque continue d'affirmer qu’elle continuera de privilégier Android, des représentants chinois de l’entreprise affirmeraient en interne que les chances de retrouver Google ces prochaines années sont inférieures à 5%. Sur la période 2020-2021, Huawei s’apprête donc à vivre indépendamment des Américains. La marque...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi