Les Houthis disent avoir pris des sites saoudiens pour cible

·1 min de lecture

DUBAI (Reuters) - Les insurgés houthis ont dit lundi avoir tiré 17 drones et deux missiles balistiques en direction de l'Arabie saoudite et avoir notamment pris pour cible des sites appartenant au groupe pétrolier Aramco.

L'Arabie saoudite n'a pas confirmé ces attaques. Contacté par Reuters, Aramco a de son côté déclaré qu'il apporterait des réponses dès que l'opportunité se présentera.

Sur Twitter, un porte-parole du mouvement chiite lié à Téhéran a précisé que les Houthis ont visé des sites militaires sensibles dans le sud du pays.

L'Arabie saoudite commande une coalition de pays du Golfe engagée militairement au Yémen contre les rebelles chiites houthis soutenus par l'Iran, qui contrôlent les grandes villes du pays depuis la fin 2014.

L'ONU tente de relancer les pourparlers de paix pour mettre fin à cette guerre qui, selon l'organisation internationale, a provoqué la pire crise humanitaire au monde.

(Maher Chmaytelli et Ghaida Ghantous; version française Nicolas Delame)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles