Les Houthis au Yémen déclarent avoir attaqué la capitale saoudienne

·1 min de lecture

DUBAI (Reuters) - Un porte-parole des rebelles chiites Houthis du Yémen a déclaré jeudi que le groupe avait attaqué à l'aide de quatre drones des cibles importantes à Ryad, la capitale de l'Arabie saoudite.

Les autorités saoudiennes n'ont pas confirmé l'attaque.

Les Houthis, alignés avec l'Iran, ont rejeté une proposition de cessez-le-feu faite le mois dernier par Riyad car elle n'incluait pas la levée du blocus aérien et maritime imposé par une coalition militaire menée par l'Arabie saoudite sur les territoires qu'ils contrôlent principalement dans le nord du Yémen.

Le conflit, perçu dans la région comme une guerre par procuration entre l'Arabie saoudite et l'Iran, est la cause selon les Nation unies de la pire crise humanitaire au monde.

(Maher Chmaytelli, version française Lucinda Langlands-Perry, édité par Blandine Hénault)