House of the Dragon : les dragons de la maison Targaryen pourraient-ils exister ?

Dans de nombreuses régions du monde, les dragons sont des créatures de légendes depuis plusieurs millénaires. Avec, cependant, une signification et une morphologie différentes. En Asie de l'Est par exemple, le dragon est un grand protecteur, il est vénéré et représente la sagesse, la puissance, et veille sur le peuple. Il ne possède pas d'ailes, mais plutôt un corps ondulant comme celui d'un serpent, auquel s'ajoutent quatre pattes.

À l'inverse, côté occidental, bien que tout aussi vénéré, il effraie, sert parfois de gardien de trésors, mais peut tout autant détruire, voire semer le chaos sur son chemin. Il possède dans la plupart des cultures des ailes, acquises petit à petit au cours de l'histoire, mais aussi deux ou quatre pattes, et crache du feu ! La toute nouvelle série HBO House of the Dragon, pour laquelle le premier épisode est sorti sur la plateforme de streaming le 21 août, a choisi de faire un mélange des ces différentes images.

Bande-annonce de la série House of the Dragon. Les dragons y ont un corps écaillé, doté d'ailes, de deux pattes, et d'une longue queue.

Ce prequel de la série Game of Thrones retrace l'histoire de la famille Targaryenl'une des grandes maisons, dont les membres sont capables de supporter le feu et de manipuler des dragons. Ils y sont représentés comme de gigantesques créatures féroces, cracheuses de feu, et au corps parsemé d'écailles, auquel s'ajoutent deux immenses ailes, une tête pourvue de dents acérées et un regard relativement effrayant. Mais ils sont aussi intelligents, et capables d'interagir avec les membres de la famille Targaryenqui utilisent un langage particulier pour communiquer avec eux. De telles créatures sont-elles réalistes ?

Des fossiles de dinosaures ont pu inspirer les multiples légendes de dragons

À priori, non. Du moins, pas de cette taille. Car réussir à voler, donc à soulever puis maintenir un corps dans les airs, est un véritable exploit en soi. C'est d'ailleurs pour cela que les oiseaux ont un corps...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura