"Hors de question de se cacher" : Darius Rochebin déterminé à rester à LCI

·2 min de lecture

Darius Rochebin ne sera resté que quelques semaines sur l'antenne de LCI, avant d'être accusé de "comportements déplacés" de la part de plusieurs salariés de la RTS. Dans les coulisses de la chaîne, toujours à sa tâche, le journaliste suisse, qui dément formellement ces accusations, est contraint d'attendre.

Il devait être la star de la rentrée sur LCI. Darius Rochebin, célèbre journaliste suisse, ne sera finalement resté que quelques semaines à l'antenne. Le présentateur du JT de la RTS, a été accusé en novembre dernier de "gestes déplacés", "propos salaces" et "abus de pouvoir" par d'anciens collaborateurs en Suisse. Pour cet homme discret de 54 ans, c'est la douche froide. Après ces révélations, Darius Rochebin a été contraint de se mettre en retrait de l'antenne. Son émission initialement baptisée "Le 20h de Darius Rochebin" a été rebaptisé "Le 20h de LCI", le journaliste obligé de laisser son siège à Adrien Gindre, puis Elizabeth Martichoux.

En attendant de pouvoir retrouver l'antenne, Darius Rochebin continue de venir travailler au sein du groupe comme le rapporte Paris Match ce jeudi 7 janvier. "Face à cette situation qui en aurait fait vaciller plus d'un, hors de question pour lui de se cacher ou de partir rejoindre sa femme dans sa Suisse natale" expliquent nos confrères. Déterminé à se battre, le journaliste garde la tête haute. Il continue de travailler sur son émission, d'échanger avec ses collègues, qui sont tombés des nues en apprenant l'affaire. Continuer, pour ne pas sombrer. Son congé forcé ne devait durer qu'une semaine... Depuis, il est contraint d'attendre.

"Jamais je n'ai fait l'objet d'une plainte"

Suite à ces accusations, celui qui a interviewé les plus grands, avait décidé de porter plainte pour diffamation. "Darius Rochebin est victime d’une série d’allégations, d’insinuations et d’amalgames, qui le (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

Olivier Duhamel a choisi l’une des avocates de DSK pour le défendre
« Aide-moi à lui dire non » : l’appel à l’aide déchirant du frère de Camille Kouchner, victime d’inceste
Gros coup de pression sur Jean Castex : "Quand c’est facile, on ne pense pas à vous, évidemment"
Affaire Olivier Duhamel : Camille Kouchner "surprise du déni" de sa mère Evelyne Pisier
Insurrection au Capitole : Melania Trump lâchée par son staff à bout