Horrible drame ! Le geste désespéré d'un ado sous les yeux de ses copains totalement pris de court

·1 min de lecture

Un lycéen s'est suicidé sous les yeux de ses camarades, le 10 septembre dernier, en Isère. Le drame s'est déroulé en fin d'après-midi à la gare de La Verpillière, au sud-est de Lyon, rapporte Le Dauphiné Libéré. Dans un geste désespéré, le jeune homme âgé de 17 ans s'est jeté sur les rails au passage d'un train, entre le passage à niveau et la gare de la commune a expliqué le maire Patrick Margier, cité par France Bleu.

Scolarisé au lycée Sainte-Marie Lyon, l'adolescent a mis fin à ses jours à la sortie des cours. L'établissement se trouvant juste à côté de la gare SNCF. Il n'a pas survécu à ses blessures et le médecin du Smur n'a pu que constater son décès.

Un jeune homme dépressif

Mais qu'est ce qui a pu pousser ce jeune homme avec la vie devant lui à commettre un tel acte ? Selon le maire de La Verpillière, le jeune homme était "dépressif et suivi psychologiquement". "La Verpillière en deuil. Ce soir toutes nos pensées vont à la famille et à tous ses amis du collège, pour ce jeune de 17 ans qui a laissé sa vie au passage à niveau", a écrit l'élu sur Facebook.

Une cellule psychologique a été mise en place au sein du lycée et des auditions sont en cours auprès des élèves et du personnel de l'établissement afin d'en savoir un peu plus sur ce qui a poussé ce jeune homme à se suicider.

Retrouvez cet article sur Closermag.fr

Fuite ou simple oubli ? Deux ambulanciers activement recherchés après leur sortie précipitée d'un hôpital
Cédric Jubillar : dans le secret de son audience de remise en liberté, en présence du frère de Delphine
Folle course-poursuite avec la police ! Un ado se fait tirer dessus sept fois
Abominable découverte dans la poubelle d'un train Ouigo en gare de Marseille
Incroyable dénouement ! Un chat suspendu tient en haleine tout un stade en plein match de foot

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles