Horlogerie : le succès grandissant du coucou allemand

À Schonach, dans la région allemande de Bade-Wurtemberg, au cœur de la forêt noire, le temps semble s’être arrêté. La commune est la capitale mondiale du coucou. Il y en a pour tous les goûts : traditionnel ou moderne, kitch ou minimaliste. Les ventes sont en augmentation : pas moins de 5 000 coucous vendus l’an dernier pour un fabricant. De 200 euros à 1 700 euros, il vend du grand spectacle toutes les heures. Les modèles sont admirés dans le monde entier : un coucou en bois sculpté part ce jour-là pour le Japon, mais de nombreux clients sont américains ou chinois. Un coucou géant de six tonnes Le coucou a été inventé dans la région au milieu du XVIIIe siècle par un horloger qui voulait mettre en place un réveil. Pour être authentique, il doit êtreentièrement fabriqué à la main. Un travail d’horloger, mais aussi de musicien. Dans cette commune, posséder un coucou est indispensable : un coucou géant, avec une horloge de six tonnes et un pendule de huit mètres de haut, trône même en plein centre-ville.