Hopium se sépare de Jean-Baptiste Djebbari

Hopium se sépare de Jean-Baptiste Djebbari-Crédit : Hopium
Hopium se sépare de Jean-Baptiste Djebbari-Crédit : Hopium

Le mandat de l’ancien ministre des Transports chez Hopium n’aura même pas duré un an.

Jean-Baptiste Djebbari quitte la présidence d’Hopium, moins d’un an après sa prise de fonction. Il est remplacé par Alain Guillou, ancien directeur général de Naval Group. Ce dernier arrive dans un contexte assez compliqué pour la start-up française. Confronté à des difficultés économiques, Hopium a été contrait de revoir ses ambitions à la baisse et a dû se séparer d’une partie de ses effectifs. Le jeune constructeur a néanmoins reçu le soutien de la région Normandie, où doit être construite sa première usine. La collectivité territoriale lui a attribué une aide de 2 millions d’euros, sous forme de prêt à taux nul remboursable au bout de 18 mois.

« Le Conseil d’administration a remercié Jean-Baptiste Djebbari pour son implication et son énergie qui ont permis d’accroître la visibilité nationale et internationale d’Hopium et de mettre en place les bases d’une organisation qui a pour vocation de faire passer l’entreprise du stade d’une start-up à celui d’une entreprise industrielle », a indiqué Hopium dans son communiqué.

De son côté, Jean-Baptiste Djebbari assure être à l’origine de son départ. L’ancien ministre a expliqué à l’AFP qu’il souhaitait se consacrer pleinement à de nouveaux projets, qu’il dévoilerait « dans les jours ou semaines qui viennent ».

Hopium toujours confiant pour la suite

Malgré les vents contraires, Hopium ne baisse pas ...


Lire la suite sur mobiwisy.fr