Honoré par le président Moon et bientôt reçu à l’ONU, BTS obtient son passeport diplomatique

·1 min de lecture

Les sept membres du groupe BTS ont été reçus mardi par le président sud-coréen. Ce dernier leur a remis leurs passeports diplomatiques à quelques jours de leur venue à l’ONU.

Des studios d’enregistrement à la diplomatie internationale. Mardi, le groupe BTS a été reçu par le président sud-coréen Moon Jae-in à la Maison Bleue. Les sept artistes ont été honorés une nouvelle fois par le chef de l’Etat, recevant de ses mains leur passeport diplomatique (qui permet notamment aux bénéficiaires d'exercer leurs fonctions officielles sans avoir besoin de Visa pour voyager) et des stylos plume, à quelques jours de leur visite à l’ONU, à New York. Ils représenteront officiellement leur pays, envoyés spécialement par le président Moon «pour les générations futures et la culture».

Invités exceptionnels à l’Assemblée générale des Nations Unis, ils prononceront un discours, comme ils l’avaient déjà fait en 2018. A l’époque, ambassadeurs de l’UNICEF (avec qui ils collaborent toujours) ils avaient pris la parole pour la jeune génération, l’appelant à «faire entendre sa voix». «Je veux vous demander à tous : Quel est ton nom? Qu’est-ce qui te fait vibrer et fait battre ton cœur? Raconte-moi ton histoire. Je veux entendre ta voix, et je veux entendre tes convictions. Peu importe qui tu es, d’où tu viens, la couleur de ta peau ou ton genre, exprime-toi. Trouve ton nom et trouve ta voix en t’exprimant», avait déclaré le leader du groupe, RM, à la tribune.

Les passeports diplomatiques et stylos remis par le présidend sud-coréen mardi à BTS.
Les passeports diplomatiques et stylos remis par le présidend sud-coréen mardi à BTS.

Les passeports diplomatiques et stylos remis par le(...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles