Honni depuis l'affaire Khashoggi, le prince héritier saoudien s'offre un dîner avec Emmanuel Macron

© Bandar Aljaloud / AP / SIPA

Pour la première fois depuis l'affaire de l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, Mohammed ben Salmane foule à nouveau le sol européen, avec l'ambition de redorer son blason. Le prince héritier saoudien a entamé une tournée européenne de réhabilitation, en se rendant mardi en Grèce. Prochaine étape ? La France. L'Agence France-Presse a appris de source gouvernementale l'arrivée de « MBS » à l'aéroport parisien d'Orly dans l'après-midi. Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, sera présent sur le tarmac pour l'accueillir. Dans un communiqué, la présidence française a indiqué que le natif de Riyad était convié à un « dîner de travail » avec Emmanuel Macron, une poignée d'heures après le retour de celui-ci d'Afrique.

Le tête-à-tête est prévu pour 20h30 à Paris. La rencontre entre les deux hommes suscite la controverse, notamment auprès des défenseurs des droits de l'homme, qui rappellent que la CIA a identifié le Saoudien comme étant le commanditaire du meurtre de Jamal Khashoggi en 2018.

Lire aussi - Mohammed ben Salmane, le paria saoudien redevenu fréquentable​​​

« MBS est un tueur »

« La visite de MBS en France et de Joe Biden en Arabie saoudite [les 15 et 16 juillet, NDLR] ne changent rien au fait que MBS n'est autre qu'un tueur », se lamente Agnès Callamard, une ancienne rapporteure spéciale de l'ONU sur les exécutions extrajudiciaires, qui avait mené une enquête sur ce crime. Même ferme condamnation du côté de la directrice France de Human Rights W...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles