Hongrie : nouvelle mobilisation contre la politique du gouvernement Orban

Des milliers de personnes ont de nouveau manifesté contre le gouvernment de Viktor Orban à Budapest. Dimanche, une immense manifestation avait déjà réuni des dizaines de milliers de personnes dans la capitale hongroise.

Elles dénonçent les attaques contre les ONG et une université financée par le milliardaire américain d’origine hongroise George Soros.

“Les deux sujets sont importants et pas seulement ces deux-là, emais en général je voudrais protester contre le processus de mise en place d’une dictature par les partis gouvernants, c’est pourquoi je suis ici”, explique un jeune manifestant.

“Le gouvernment actuel devrait déjà avoir remarqué qu’il n’a pas sa place dans ce monde. C’est un monde de la diversité. S’ils ont déjà oublié qu’ils ont grandi dans cela, et s’ils ne veulent pas l’accepter, ils devraient s’en aller. Nous vivons ici et nous voulons rester ici, en Europe”, dit une manifestante d’origine cubaine.

Jeunes pour la plupart, les participants ont exprimé leur “ras-le-bol” à l‘égard du gouvernement souverainiste de Viktor Orban.

“Les organisateurs ont formé un coeur au milieu de la place en écrivant à l’intérieur le mot ‘civil’. Avec cela ils voudraient symboliser que le travail des organisations civiles, des ONG est important pour les gens”, rapporte notre envoyée spéciale à Budapest Andrea Hajagos.

Les manifestants dénoncent entre autres une loi à venir qui obligera les ONG à déclarer tout financement “de l‘étranger” de plus de 23 000 euros par an. Ce type de loi existe dans de nombreux pays à travers le monde.

Après le rassemblement officiel, quelques milliers de participants se sont rendus devant le siège du parti Fidesz au pouvoir, scandant leur attachement à la démocratie et à l’Europe. La police les a repoussé et ils ont continué à défiler dans les rues de la ville.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages