Hongrie : l'inquiétante offensive du gouvernement d'Orban contre la société civile

Le torchon brûle entre Bruxelles et la Hongrie. En cause, le durcissement des positions de l’actuel Premier ministre Viktor Orban. Son parti, majoritaire au Parlement, vient de promulguer une loi permettant la fermeture de l'université financée par le milliardaire américano-hongrois George Soros, bête noire du gouvernement. Une autre loi, dénoncée par les ONG comme une tentative de les faire taire, doit être votée au Parlement ce mois-ci. L’Union européenne s'inquiète et se dit prête à agir.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages