Hongrie : la mise en garde des alliés de Viktor Orban

En marge du sommet européen de Bruxelles, Viktor Orban le Premier ministre hongrois a promis samedi à ses alliés de la droite européenne de respecter les règles de l’UE.

#autoritarisme #Soros L’UE lance une procédure contre la Hongrie, Orbán vient se défendre quatremer libe https://t.co/ZAXNYm1hvF— Libération Monde (@LibeMonde) 27 avril 2017

Mercredi, la Commission européenne a ouvert une procédure d’infraction contre la Hongrie après l’adoption d’une loi jugée contraire aux principes de liberté et d’enseignement.

La loi controversée menace directement l’Université d’Europe Centrale fondée par le milliardaire George Soros, la bête noire du Premier ministre hongrois.

Cette affaire a soulevé une tempête d’indignation dans le monde universitaire.

Le parti populaire européen (PPE) auquel est affilié Viktor Orban a fait savoir samedi qu’il n’accepterait aucune restriction des libertés de base ni le fait que l’Etat de droit soit baffoué.

Face à ces menaces à peine voilées, Viktor Orban a répondu qu’il respecterait toutes les demandes européennes et qu’il les mettrait en oeuvre dans les délais impartis.

Avec Agences

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages