Hongrie : des heurts éclatent entre des policiers et des migrants

Les scènes de chaos se répètent depuis quelques semaines en Hongrie. Des centaines de

migrants ont tenté de prendre d'assaut un train ce jeudi 3 septembre, à Budapest.

Peu après le départ du train censé les amener en Autriche et en Allemagne, la police hongroise a essayé de faire débarquer les migrants, à une trentaine de kilomètres de la capitale hongroise, à proximité d'un camp pour migrants.

"On a pourtant acheté nos billets"

Alors que des passagers tentent de résister, des échauffourées éclatent entre les passagers et les forces de l'ordre. "Non au camp", scandent les réfugiés. "On ne veut pas aller au camp, ils nous ont forcé à descendre du train. On a pourtant acheté nos billets. On veut aller en Allemagne, c'est tout", s'indigne l'un d'entre eux. "On ne veut pas rester en Hongrie, on veut aller là où on peut vivre décemment", martèle un autre.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Etats-Unis : une fusillade fait un mort et deux blessés sur un campus en Californie
"La France n'accueille pas assez de migrants" : le cri d'alarme de Bernard Kouchner
"Migrants" ou "réfugiés" : quelle différence ?
Envoyé spécial du jeudi 3 septembre 2015
Rescapées de l'enfer du groupe EI, deux Yézidies témoignent