Une Française de 71 ans séquestrée pendant plus d'un an dans un cabanon en Hongrie

·2 min de lecture
La victime a été forcée à vivre dans un abri insalubre pendant des mois

Un homme et une femme âgés d’une quarantaine d’années sont poursuivis par la justice hongroise pour privation de liberté et harcèlement.

Une affaire sordide. La justice hongroise a annoncé ce jeudi l’inculpation d’un homme âgé de 42 ans et d’une femme âgée de 41 ans pour des faits de “privation de liberté” et de “harcèlement” à l’encontre d’une retraitée française, commis entre 2018 et 2019, rapporte Nice Matin.

La victime dupée par un couple qui avait gagné sa confiance

Selon le quotidien régional, la victime possède une résidence à Siofok, dans l’ouest de la Hongrie, dans laquelle les deux prévenus ont emménagé il y a quelques années, après avoir “gagné sa confiance”. Au bout de quelque temps, cependant, les deux quadragénaires ont révélé leur véritable et terrible nature.

“En 2017, prétextant des travaux de rénovation, le couple a fait déménager la retraitée avant de l'enfermer début 2018 dans un cabanon délabré de 6m² situé au fond d'un jardin, après une dispute”, relate Nice Matin. La septuagénaire va alors vivre un véritable calvaire pendant plusieurs mois.

Forcée de vivre dans un “ancien abri pour cochons”

Forcée de vivre dans des conditions plus que précaires dans cet “ancien abri pour cochons”, sans chauffage, ni commodités, nourrie une fois par jour et autorisée à de rares et courtes sorties sous surveillance, la retraitée survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’en septembre 2019, un signalement reçu par la police ne finisse par provoquer sa libération.

Interpellés et donc désormais inculpés, les deux tortionnaires présumés devraient être jugés dans six mois et risquent quatre ans et demi de prison. Le quotidien régional ne précise pas, en revanche, ce qu’est devenue la vieille dame.

Ce contenu peut également vous intéresser :