La Hongrie attendra encore l’argent de l’UE pour la relance

·1 min de lecture

La Hongrie devra encore attendre avant d'obtenir l'argent européen. La Commission européenne n'a toujours pas rendu son avis sur le plan de relance de 7 milliards d'euros présenté par Budapest.

Le gouvernement hongrois est critiqué depuis plusieurs années par l'UE pour ses atteintes portées à la démocratie et à l'Etat de droit. La Commission demande aujourd'hui à la Hongrie de renforcer, entre autre, la lutte contre la corruption. "Nous travaillons pour conclure le plus rapidement possible notre évaluation", assure Veerle Nuyts, porte-parole de la Commission européenne.

La Commission n'a pas fixé cette fois-ci de nouveau délai pour la remise de son avis. La Hongrie a soumis au mois de mai sa stratégie de reprise mais le montant a déjà été divisé de moitié suite à un désaccord avec l’UE. Budapest estime que la Commission refuse de donner son aval à cause de la loi hongroise contre les personnes LGBT. Une accusation rejetée par l'institution. A cause de ce retard, le gouvernement hongrois a dû émettre 4 milliards d'euros d'obligations sur les marchés financiers.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles