Hong Kong: un sommet bancaire pour redorer l’image du centre financier à international

AP - Bertha Wang

Après quasiment trois ans d’isolement, Hong Kong a ouvert ses portes aux plus grands noms de la finance internationale. L’intention de redorer le blason de la ville en tant que centre financier international, idéalement placé pour jouer le rôle d’intermédiaire entre la Chine continentale et l’Occident.

Avec notre correspondante à Hong Kong, Florence de Changy

Goldman Sachs, Blackrock, Morgan Stanley, HSBC et bien d’autres : la fine fleur de Wall Street et de la City a été accueilli les bras ouverts à Hong Kong, le temps, d’un dîner de gala qui a eu lieu, mardi soir dans le nouveau musée d’art contemporain M+ et d’un sommet de la finance globale, ce mercredi. Le thème du sommet, « Naviguer dans l’incertitude », n’aurait pas pu être mieux choisi alors que le typhon Nalgae a failli faire annuler l’événement.

Pour le nouveau chef de l’exécutif de Hong Kong, l’ancien policier John Lee, en poste depuis quatre mois, il s’agit d’abord et avant tout de faire oublier le passé : les émeutes, la virulente reprise en main par Pékin, la pandémie : « Regardez Hong Kong, et permettez-moi de vous le dire : le pire est derrière nous. C’est le moment que vous avez attendu pour saisir l’opportunité, ici et maintenant. Ne le ratez pas ! Et soyez les premiers ! »


Lire la suite sur RFI