Hong Kong: retrait de la plus ancienne émission satirique de la télévision publique

C'en est fini pour « Headliner ». La plus ancienne émission satirique de la télévision hong-kongaise a diffusé ce vendredi soir 19 juin son dernier numéro. L’émission a été déprogrammée par l’autorité régulatrice. Sa disparition intervient en pleine controverse autour de la future loi sur la sécurité nationale perçue comme une menace pour les libertés dont jouit le territoire.

Cela faisait 31 ans que chaque vendredi soir l’émission satirique « Headliner » donnait rendez-vous aux Hong-Kongais sur la chaîne du groupe audiovisuel public RTHK.

Ses sketchs et ses caricatures souvent très critiques des personnalités publiques ne manquaient pas d’irriter l’exécutif local. Le coup fatal lui a été porté suite à la diffusion en février dernier d’un sketch présentant un policier surgissant d’une benne à ordure, avec des sacs poubelles enroulés autour du cou et des mains.

La scène diffusée en pleine épidémie de coronavirus visait à traiter avec humour du problème des équipements de protection. À cette époque-là, des médias hong-kongais affirmaient que contrairement à la population et au personnel soignant, la police disposait d’un grand nombre de masques.

Le sketch a fortement déplu à certains responsables de la police hong-kongaise. La chaîne, déjà accusée d’être trop bienveillante avec l’opposition, a dû présenter ses excuses.

Le retrait de l’émission a suscité de nombreuses critiques et la crainted’une mise en place progressive de l’autocensure dans l’un des seuls médias officiellement indépendant du gouvernement.

► À lire aussi : Loi sur la sécurité nationale: «Le pouvoir chinois va créer de l’instabilité à Hong Kong»