Hong Kong : le Premier ministre britannique Boris Johnson envisage de proposer des passeports à des millions de citoyens

franceinfo avec AFP

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré, mardi 2 juin, qu'il proposerait à des millions d'habitants de Hong Kong des passeports et un possible accès à la citoyenneté britannique si la Chine persistait à imposer au territoire sa loi sur la sécurité nationale. Adopté par l'Assemblée nationale populaire (ANP) chinoise mais non finalisé, le texte prévoit de punir les activités séparatistes, "terroristes", la subversion, ou encore les ingérences étrangères dans le territoire autonome chinois. Décidée par Pékin après une vague de manifestations pro-démocratie à Hong Kong, la mesure a provoqué un regain d'agitation dans ce territoire autonome du sud de la Chine. Les militants pro-démocratie affirment que cette loi ouvre la voie à une régression sans précédent des libertés à Hong Kong.

"De nombreuses personnes à Hong Kong craignent que leur mode de vie (que la Chine s'est engagée à maintenir) ne soit menacé" par cette loi, a souligné Boris Johnson dans une tribune au Times (en anglais) et au South China Morning Post. "Si la Chine va de l'avant et justifie ces craintes, la Grande-Bretagne ne pourra pas en conscience hausser les épaules et passer à autre chose ; au contraire, nous honorerons nos obligations et nous fournirons une alternative", a-t-il poursuivi.

Une loi qui "réduirait substantiellement l'autonomie" (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi