Hong Kong : un manifestant blessé par balle par un policier reconnu coupable

© Tommy Walker / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Un étudiant hongkongais non armé blessé par balle par un policier en 2019 lors des immenses manifestations pro-démocratie a été reconnu coupable lundi de plusieurs chefs d'accusation, dont celui d'avoir tenté de voler l'arme à feu. Un policier en charge de la circulation avait tiré à bout portant sur Chow Pak-kwan, 23 ans, devant une station de métro en novembre 2019, alors que les manifestants appelaient à une grève générale. La scène qui montre le policier prendre son arme et la pointer en direction des manifestants qui bloquent la route, avait été diffusée en direct sur Facebook par un journaliste local.

Un deuxième manifestant reconnu coupable

Il s'est brièvement battu avec un manifestant vêtu de blanc, alors que M. Chow s'approchait. Il a ensuite tiré sur le jeune hongkongais, le touchant au niveau de l'estomac. M. Chow a perdu son rein droit et a été blessé au foie et à la colonne vertébrale. Il a ensuite été accusé d'avoir tenté de voler l'arme à feu du policier, d'avoir fait obstruction aux forces de l'ordre et d'avoir tenté de fuir lors de sa garde à vue, réussissant à se libérer et à courir quelques mètres malgré sa blessure par balle.

Un deuxième manifestant, également étudiant, Woo Tsz-kin, 22 ans, a également été reconnu coupable pour tentative de vol de l'arme du policier et obstruction. Le manifestant que l'on voit en blanc dans la vidéo n'a jamais été identifié. Lundi, MM. Woo et Chow ont tous deux été reconnus coupable par la juge Adriana Tse du tribunal d...


Lire la suite sur Europe1