Hong Kong : malgré des assouplissements, les restrictions de voyage restent en vigueur

Hong Kong : malgré des assouplissements, les restrictions de voyage restent en vigueur
Photo EyePress/AFP

“Pour nous, tout reste imprévisible et donc ingérable : même si vous avez respecté toutes les règles, il n’y a absolument aucune garantie que vous puissiez voyager.” C’est en ces termes que Michiel Mak, vice-président de la Chambre de commerce néerlandaise à Hong Kong réagit sur le site Bloomberg.com à l’annonce des nouveaux assouplissements aux restrictions de voyage annoncés par les autorités hongkongaises à partir du 1er mai prochain.

Pour la première fois depuis deux ans, les non-résidents vont être autorisés à pénétrer sur le territoire – à condition d’être vaccinés, de se soumettre aux deux tests obligatoires (un test PCR plus un test antigénique rapide) et d’être prêts à passer sept jours en quarantaine, à leurs frais, dans un hôtel. En outre, les compagnies aériennes qui ont transporté plus de cinq voyageurs contaminés par le Covid continueront à voir leurs vols vers Hong Kong suspendus durant cinq jours au lieu de sept aujourd’hui : très critiqué par les compagnies et par les voyageurs, le dispositif dispositifs dit “du circuit breaker” (“disjoncteur”) reste donc en vigueur, explique Bloomberg.

Des assouplissements trop limités

Selon George Cautherley, vice-président de la Chambre de commerce internationale, ces aménagements n’auront pas beaucoup d’effets pour les entreprises qui travaillent avec Hong Kong :

“Pour les voyageurs d’affaires, les quarantaines ne sont tout simplement pas viables financièrement.”

“La politique du circuit breaker, même assouplie, va continuer à poser des problèmes logistiques difficiles à résoudre. C’est pourquoi nous demandons au gouvernement d’y renoncer dès que possible”, indique de son côté David Graham, directeur exécutif de la chambre de commerce britannique de la ville.

La lenteur des assouplissements apportés à la politique “zéro Covid” continue de saper la compétitivité de Hong Kong, affirme pour sa part Johannes Hack, de la chambre de commerce allemande :

“Nous n’avons toujours pas de feuille de route précise en ce qui concerne la réouverture des frontières et les voyages sans quarantaine.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles