Hong Kong : l'éditeur Blizzard critiqué après avoir banni d'un tournoi de jeu vidéo un joueur qui avait exprimé son soutien aux manifestants

franceinfo

Après la NBA, la crise à Hong Kong s'invite dans le milieu du jeu vidéo. Blizzard Activision, éditeur du jeu de cartes Hearthstone, est vertement critiqué depuis le mardi 8 octobre pour avoir disqualifié et banni d'une compétition un joueur professionnel originaire de Hong Kong qui avait apporté son soutien aux manifestants pro-démocratie de l'archipel.

Lors de l'édition Asie-Pacifique de la compétition "Grandmasters 2019", l'une des plus prestigieuses diffusée en direct sur internet par l'éditeur du jeu de cartes, le joueur hongkongais appelé "Blitzchung" a profité d'une interview à l'issue d'un match victorieux pour reprendre l'un des slogans des manifestants qui dénoncent depuis juin l'influence grandissante de Pékin.

"Libérez Hong Kong, la révolution de notre temps !", a ainsi lancé le joueur, de son vrai nom Chung Ng Wai, avant que la régie ne mette fin à l'entretien.


Dans un communiqué diffusé mardi sur son site internet (en anglais), l'éditeur a invoqué la violation de son règlement, qui interdit de "porter atteinte à l'image de Blizzard", pour suspendre le joueur hongkongais de la compétition, le priver (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi