Hong Kong: les consulats étrangers commémorent Tiananmen malgré l'interdiction des autorités

Cette année encore, les manifestations d’hommage aux victimes de Tiananmen le 4 juin 1989 étaient interdites à Hong Kong. Le bureau des affaires étrangères de la ville a même pour la première fois demandé aux consulats occidentaux de faire profil bas sur cette date anniversaire. Un avertissement qui n’a pas été entendu.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

L’appel des autorités chinoises a non seulement été ignoré, il semble même au contraire avoir donné de l’imagination aux webmaster des représentations diplomatiques étrangères à Hong Kong. La palme du moyen détourné de dire les choses sans les dire revient au consulat de Pologne qui, sur Facebook, rappelle que le pays est le plus grand producteur de… bougies de l’Union Européenne. Douze lignes sur l’histoire de la production de candélabres dans le pays, truffées d’emoji bougies, censuré sur les réseaux chinois aujourd’hui, de manière à rendre hommage aux victimes de la répression du Printemps de Pékin.

Bougies aux fenêtres

Les représentations canadiennes et britanniques se sont également jointe à ces hommages numériques. Le consul britannique indiquant à l’occasion qu’il est lui-même « témoin oculaire » de l’arrivée des chars sur la plus grande place du monde.

Fleurs blanches interdites


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles