Hong Kong: un cardinal et ses cinq co-accusés condamnés pour un fonds d'aide aux manifestants pro-démocratie

REUTERS/Bobby Yip

L’ancien évêque de Hong Kong, le cardinal Zen, âgé de 90 ans, et ses cinq co-accusés, parmi lesquels plusieurs personnalités importantes de la société civile, ont été jugés coupables et condamnés à une amende ce vendredi matin 25 novembre. La raison : une faute administrative liée à un fonds qu’ils avaient créé pour soutenir les manifestants arrêtés pendant le grand mouvement de révolte de l’été 2019.

Avec notre correspondante à Hong Kong, Florence de Changy

Le verdict : coupable. La sentence : 4 000 dollars hongkongais d’amende par personne, soit un peu moins de 500 euros. La décision est tombée sans surprise dans la cour du tribunal de West Kowloon vendredi matin. Les tribunaux sont en mode punitif depuis les émeutes de 2019 et il est désormais extrêmement rare que le gouvernement perde ses procès.

Un dialogue de sourds

Leur crime : ne pas avoir enregistré dans les délais impartis l’association qu’ils avaient montée pour aider les manifestants arrêtés, sauf que l’association en question était un fonds, un statut qui ne requiert pas d’être enregistré. Autant dire que les neuf jours de procès ne furent qu’un dialogue de sourds.


Lire la suite sur RFI