L'ex-policier John Lee choisi par Pékin pour diriger Hongkong

John Lee, le nouveau dirigeant de Hongkong, le 6 mai 2022.
John Lee, le nouveau dirigeant de Hongkong, le 6 mai 2022.

Un « comité électoral » local, composé de 1 461 représentants de l'élite politique et économique, tous acquis à Pékin, a désigné l'ancien patron de la sécurité John Lee comme nouveau dirigeant de la ville, après une campagne à laquelle il était seul candidat. John Lee, un ancien policier de 64 ans, est le seul candidat à la succession de la dirigeante sortante Carrie Lam, qui a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat de cinq ans. Hongkong n'a jamais été une démocratie, ce qui a alimenté pendant des années la frustration de la population et des protestations parfois massives et violentes.

Selon les médias locaux, environ 7 000 policiers ont été mobilisés pour éviter tout incident pendant le processus de désignation. La Ligue des sociaux-démocrates – l'un des derniers groupes prodémocratie – a organisé une manifestation de trois personnes avant l'ouverture des bureaux de vote, scandant « le pouvoir au peuple, le suffrage universel maintenant ». Les manifestations ont été largement interdites à Hongkong, les autorités ayant recours à une interdiction des rassemblements publics de plus de quatre personnes en raison du Covid, ainsi qu'à une nouvelle loi sur la sécurité nationale. « Nous savons que cette action n'aura aucun effet, mais nous ne voulons pas que Hongkong soit complètement silencieuse », a déclaré la manifestante Vanessa Chan, sous le regard de dizaines de policiers.

John Lee sera le premier dirigeant de Hongkong à être issu du milieu policier. Il [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles