Homopobie et antisémitisme dans Les Grosses Têtes ? Laurent Ruquier balaye les accusations

·1 min de lecture

Laurent Ruquier ne veut pas laisser le doute s'installer. En décembre 2020, l'association des journalistes lesbiennes gay bi trans et intersexe a choisi d'interpeller le CSA au sujet des Grosses Têtes. Selon elle, l'émission diffusée sur RTL a compté 19 propos discriminants" entre le 21 septembre et le 23 octobre 2020. L'association avait également appuyé sur les déclarations sexistes, qui tiendraient "le haut du pavé puisqu'elles sont présentes dans la totalité des émissions".

À lire également

TPMP - Steevy au bord des larmes face à Loana : "J'aurais préféré que tu viennes avec moi..." (VIDEO)

Ces accusations ne sont pas du tout au goût de Laurent Ruquier, qui a tenu à défendre l'émission dont il est l'animateur. Dans une interview accordée au Parisien, il commence par pointer du doigt une situation qu'il juge assez ironique. "D'un côté, on a été visé par une association de journalistes LGBT qui disait qu'on allait trop loin, de l'autre, Jean-Jacques Peroni (membre des Grosses Têtes) s'est plaint que 'l'on ne pouvait plus rien dire'. Il n'y a pas meilleure démonstration, je dois bien me situer entre les deux", explique-t-il. Selon Laurent Ruquier, il y a un question de ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi