Homophobie en Tchétchénie

Libération.fr


Revendiquant depuis plusieurs années une renaissance des traditions musulmanes, le régime de Ramzan Kadyrov (photo) a mené, selon le journal russe Novaïa Gazeta, une opération de répression de l’homosexualité en mars. Au moins trois hommes sont morts et une centaine ont été arrêtés. Il y aurait au moins deux «prisons pour gays», Argoun et Tsotsi-Iourt. Ce qui a poussé la presse anglophone à parler de «camps de concentration». Les autorités tchétchènes nient toutes les accusations. Photo AP

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Alpha Condé : «Je ne suis pas soumis au jugement des ONG occidentales»
Brésil Le gratin politique devant la Cour suprême
13 %
Dortmund : vers la piste jihadiste
Lénine sur les rails

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages