Hommes en business et femmes en éco pour les Mondiaux de cyclisme : Le coup de gueule de Marc Madiot sur la "fausse polémique" qui frappe la Fédéra...

Lairys Laurent/ABACA

Voilà une polémique dont se serait bien passée la Fédération française de cyclisme (FFC) avant les Championnats du monde. Alors que la compétition se déroule en Australie, à Wollongong, la FFC a fait le choix de faire voyager la sélection masculine en business class, pendant que la sélection féminine était elle en classe éco, comme l'a révélé Ouest-France. Une différence de traitement qui fait beaucoup de bruit, qui plus est pour un vol de plus de 20 heures.

Malgré la polémique, la FFC assume pleinement son choix, comme elle l'a déclaré auprès de Ouest-France : "Effectivement, on confirme. C’est un choix de la DTN (direction technique nationale) et de la Fédération française de cyclisme. Un choix affirmé. Tout le monde a voyagé en classe éco, sauf les pros hommes." L'instance s'est ensuite justifiée : "Pourquoi nous l’avons fait ? Parce que les hommes vont défendre leur titre cette année, encore une fois. Et surtout parce qu’il a fallu faire des choix économiques. Ce déplacement étant très lointain, cela coûte énormément. Et si l’on voulait emmener tout le monde, il fallait faire des choix. Et si tout le monde avait été en business, plein de personnes seraient restées à la maison."

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi