Un homme tué par balle en Martinique, le 10e depuis le début de l'année

GERARD JULIEN / AFP

Le décès de la victime a été déclaré sur les lieux, à proximité d'une boîte de nuit de Fort-de-France. Deux autres passants ont été légèrement blessés par les tirs, selon la même source.

Un homme âgé de moins de 30 ans a été tué par balle dans la nuit de mardi à mercredi à Fort-de-France, selon une source policière, portant à 10 le nombre d'homicides par arme à feu en Martinique depuis le début de l'année. Le décès de la victime a été déclaré sur les lieux, à proximité d'une boîte de nuit. Deux autres passants ont été légèrement blessés par les tirs, selon la même source. Il s'agit du dixième homicide par balle en Martinique depuis le début de l'année, dont quatre rien qu'au mois de mai.

L'enquête a été confiée au Service Territorial de Police Judiciaire. La même nuit, les gendarmes ont constaté une vingtaine d'impacts de balle sur la façade d'une maison dans la commune de Sainte-Luce, a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête. Aucun blessé n'est à déplorer. La circulation intense des armes à feu en Martinique préoccupe les autorités. Le 21 avril dernier, les gendarmes ont saisi 30 armes de catégorie B et de nombreuses munitions dans une armurerie clandestine.

La Martinique se classe dans le trio de tête des territoires où l'on constate le plus fort taux d'homicides par habitant sur le territoire national. Sur la période 2019-2021, le nombre d'homicides pour 1.000 habitants a atteint 0,13 homicide en Guyane, 0,07 en Guadeloupe, 0,06 en Martinique et 0,05 à Mayotte, contre 0,02 homicide pour 1.000 habitants en moyenne sur toute la France selon le rapport Interstats du ministère de l'intérieur.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles