Un homme soupçonné d'avoir tué sa mère et blessé sa soeur dans le Morbihan

ose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Un homme de 25 ans est soupçonné d'avoir tué sa mère de nombreux de coups de couteau et blessé sa sœur à Lanester.

Un homme de 25 ans, soupçonné d'avoir tué sa mère de nombreux de coups de couteau et blessé sa sœur à Lanester (Morbihan), a été hospitalisé suite à des blessures, a annoncé le parquet Lorient vendredi. Les faits se sont produits jeudi vers 14H30 lorsque la sœur du mis en cause, âgée de 23 ans, a appelé la police pour signaler que son frère avait poignardé leur mère avec un couteau et qu'elle-même était blessée, selon le parquet, confirmant une information de la presse locale.

"Une fois sur place, les fonctionnaires de police prenaient attache avec la sœur du mis en cause, grièvement blessée à la tête par arme blanche et retranchée dans sa chambre, qui faisait par suite l’objet d’une hospitalisation, toujours en cours actuellement", a précisé le procureur adjoint de Lorient, Bastien Diacono. Les policiers ont également découvert "le corps sans vie d’une seconde victime, âgée de 47 ans et mère du mis en cause, sur le palier du troisième étage de l'immeuble", selon le communiqué.

Au moins 27 plaies sur le corps de la mère

Au moins 27 plaies ont été relevées sur le corps de la victime décédée, principalement au niveau du visage et du dos. Deux couteaux à la lame brisée et un parapluie ensanglanté ont aussi été retrouvés.

L'auteur présumé a été interpellé "sans difficulté" et placé en garde à vue avant d'être conduit au centre hospitalier en raison d'une plaie saignante à la main nécessitant une opération chirurgicale. La garde à vue a été levée vendredi matin, "en raison d’un état mental incompatible avec une telle mesure". Aucun antécédent ne figurait au casier judiciaire du suspect, précise le procureur.

Lire aussi :Un forcené tué par le GIGN après un quintuple meurtre familial


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles