Un homme poursuivi après la mort de son bébé dans la Loire

·1 min de lecture

Le suspect avait appelé les secours mercredi pour la prise en charge de son petit garçon qui était dans le coma. Hospitalisé au CHU de Saint-Etienne, l'enfant était décédé le lendemain. 

Un homme de 30 ans a été mis en examen vendredi soir à Saint-Etienne, soupçonné d'être impliqué dans la mort jeudi de son fils de deux mois, a-t-on appris auprès du parquet de la ville. Habitant Sury-le-Comtal (Loire), le mis en cause a reconnu avoir secoué l'enfant dont il avait la garde, indiquant que c’était pour tenter de le réveiller à la suite d’un malaise, a-t-on ajouté de même source.

Violence volontaire

Mis en examen pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, commises par un ascendant sur mineur de moins de 15 ans", le père a été remis en liberté sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention "alors que le parquet avait requis la détention provisoire", a précisé à l’AFP le procureur de la République de Saint-Etienne, David Charmatz.

Mercredi, le suspect avait appelé les secours pour la prise en charge de son petit garçon qui était dans le coma. Hospitalisé au CHU de Saint-Etienne, l'enfant était décédé le lendemain. La mère du garçonnet, absente au moment des faits, a été mise hors de cause.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles