Un homme plaide coupable d'intrusion sur le site du palais de Buckingham

·2 min de lecture
(Photo d'illustration) - AFP
(Photo d'illustration) - AFP

Un homme a plaidé coupable vendredi d'intrusion en mai sur le site du palais de Buckingham à Londres, où il s'était fait arrêter rapidement avec de la cocaïne et un couteau de cuisine.

Le 10 mai dernier à 04h30, Cameron Kalani, 44 ans, qui souffre de problèmes mentaux, avait été vu escalader l'enceinte des Royal Mews, les écuries de la famille royale britannique, puis la repasser dans le sens inverse vers la rue peu après, a expliqué le procureur, Alexander Alawode, devant la Westminster Magistrates' Court.

"Inquiets de cette atteinte à la sécurité, des gardes du palais l'ont détenu en dehors de l'enceinte peu après", a-t-il poursuivi. "Le prévenu a été décrit comme étant confus, ne sachant pas où il était ou ce qu'il se passait."

Atteint d'un trouble schizo-affectif

Selon la procédure, Cameron Kalani souffre d'un trouble schizo-affectif, et aurait pu se trouver en plein milieu d'un épisode ainsi que sous l'influence de substances psychotropes. "M. Kalani ne savait pas et ne suspectait pas que le site en question était le palais de Buckingham", a dit son avocate Natasha Lake. La peine du prévenu sera prononcée le 16 décembre.

876450610001_6282036946001

Depuis le début de la pandémie, la reine Elizabeth II a élu domicile au château de Windsor, près de Londres, où elle a passé les confinements successifs. L'état de santé de la souveraine, qui règne depuis près de 70 ans, inquiète depuis qu'elle a été mise au repos par ses médecins et a passé une nuit à l'hôpital fin octobre. Elle a fait mercredi une nouvelle apparition publique, la première depuis qu'elle a annulé sa participation à une cérémonie officielle dimanche dernier.

Ce n'est pas la première fois que le site de Buckingham Palace fait l'objet d'une tentative d'intrusion. En août 2016, un homme de 22 ans avait été pris en flagrant délit à 04h15, après avoir grimpé par-dessus une barrière de sécurité.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles