Un homme nu et armé d’un objet pointu terrifie un immeuble

Un homme déambule nu dans les couloirs d'un immeuble - Getty Images (Getty Images)

À Genève, en Suisse, un homme a terrifié le 5e étage d’un immeuble. Complètement nu et armé d’un objet pointu, il sonnait aux portes aux premières heures du jour. Les policiers l’ont interpellé sans qu’il n’y ait de blessé.

Réveil terrifiant pour les habitants d’un immeuble genevois. L’une des habitantes, surnommée Julie par nos confrères de la version helvète du journal 20 minutes, a en effet été tirée du lit à 7 heures du matin par d’étranges coups de sonnette. Un peu étonnée par cette sollicitation matinale, la jeune femme sort de son lit et regarde à travers le juda de sa porte d’entrée. Seul problème, elle ne voit rien, à l’exception d’un œil qui est, de toute évidence, celui de la personne se trouvant de l’autre côté.

Julie comprend très vite que quelque chose ne va pas. “Clairement, elle [la personne] ne voulait pas que je la voie. Je n’ai évidemment pas ouvert”, raconte-t-elle à nos confrères suisses. Mais la trentenaire n’arrête pas d’observer ce qu’il se passe pour autant. Son visiteur finit par s’éloigner de sa porte et elle peut le voir de manière plus distincte. “Il n’avait pas de pantalon, juste son caleçon - baissé - et il tenait à la main un objet pointu”, se souvient-elle encore.

Un motif qui reste mystérieux

L’homme se dirige ensuite vers la porte de l’appartement qui se trouve en face de celui de Julie. Là encore, il sonne. Mais si personne ne répond, il semble que la personne qui habite ce logement parvienne à identifier celui qui se trouve devant chez elle. “Elle a identifié l’individu, qui habite l’immeuble. Pour ma part, de dos et dénudé, je ne l’avais pas reconnu”, explique Julie qui, pendant ce temps, appelle la police. Une fois sur place, les fonctionnaires interpellent l’homme nu sans que personne ne soit blessé.

Les raisons expliquant son comportement restent encore inconnues à ce jour. Selon le porte-parole des forces de l’ordre, il est pour l’instant impossible de confirmer que le suspect ait été armé. L’objet pointu aperçu par Julie était-il inoffensif ? Seule l’enquête pourra le dire. Toujours selon la police, il faudra également déterminer si l’homme était sous l’influence de l’alcool ou de stupéfiants ou s’il souffre d’un trouble psychiatrique. “Il a pu agir sous l’emprise de l’alcool, de drogues ou de médicaments. Nous ne pouvons pas non plus nous avancer sur un éventuel problème d’ordre psychique”, a affirmé le porte-parole. Et d’ajouter : “Nous ne sommes pas compétents pour poser un diagnostic, c’est du ressort du corps médical. Cela dit, les cas jugés dangereux sont généralement gardés en milieu fermé”.

VIDÉO - Maximilien Durant : "Quand la voix me dit : il faut que tu tues cette personne, que tu violes cette femme, c'est très perturbant"