Un homme jugé après s’être fait passer pour le neveu de Brigitte Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Un jeune homme et sa complice sont jugés mardi 26 octobre au tribunal correctionnel de Paris dans une affaire d’usurpations d’identités liée à la première dame, Brigitte Macron.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'accusé, qui aurait eu l'aide d'une complice, a tenté de bénéficier de nombreux avantages dans le monde entier, rapporte « Le Parisien ».

Ce sont de rocambolesques escroqueries dont il devra s'expliquer devant la justice. Comme l'indique Le Parisien, un jeune homme ainsi que sa complice vont être jugés mardi 26 octobre au tribunal correctionnel de Paris dans une affaire d'usurpations d'identités liée à la première dame, Brigitte Macron. Entre mars et avril 2018, l'accusé se serait fait passer pour le neveu de l'épouse du chef de l'État dans des mails frauduleux envoyés sous le nom de Pierre-Olivier Costa, le directeur de cabinet de Brigitte Macron, avec l'adresse « dir.cab@presidence-france.fr ».

Avec cette manoeuvre, le fraudeur aurait tenté de bénéficier de nombreux avantages, comme rencontrer l'ambassadrice de France en Birmanie, profiter d'un hôtel de luxe à Marrakech, au Maroc, assister au Grand Prix de Formule 1 d'Australie ou encore se rendre à un concert de musique classique à Hongkong.

Le Parisien révèle également qu'une autre identité aurait été usurpée, celle de Patrick Strzoda, le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, pour tenter d'obtenir des faveurs dans un palace marocain, auprès de la compagnie Air China, du constructeur automobile Tesla, de la prestigieuse marque Tom Ford ou encore du Ritz, à Paris, pour privatiser la salle de spa.

À LIRE AUSSI Brigitte Macron fait condamner « Closer » pour atteinte à la vie privée

L'accusé avait déjà été condamné pour des escroqueries

Si un grand nombre de ces escroqueries ont échoué et que le préjudice financier reste limité, les magouilles des [...] Lire la suite

VIDÉO - Brigitte Macron : un arnaqueur se faisait passer pour le neveu de la première dame

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles