Un homme qui se frottait à des collégiennes dans le métro parisien arrêté "comme dans les films"

franceinfo
Le commissaire Vianney Dyevre, chef du service de la brigade de protection des mineurs de Paris, revient sur l'arrestation d'un "frotteur"' soupçonné d'agressions sexuelles dans le métro parisien.

Le procès d'un "frotteur" s'ouvre lundi 11 février à Paris. Il est soupçonné d'avoir agressé sexuellement cinq adolescentes dans le métro parisien ces sept derniers mois et a été interpéllé vendredi 18 janvier. Le commissaire Vianney Dyevre, chef du service de la brigade de protection des mineurs de Paris, explique comment le travail d'enquête a permis d'arrêter cet homme.


franceinfo : Comment avez-vous identifié et arrêté l’homme ?

Vianney Dyevre : Un peu comme dans les films. Vous avez vu le film Polisse de Maïwenn, qui raconte un peu l’histoire de ce service que je dirige ? Nous avons agi lorsque nous avons eu en main plusieurs affaires concernant des mineures, victimes d’agressions sexuelles dans le métro par un individu dont nous avons pu obtenir progressivement un signalement : quelques images grâce aux caméras de la RATP, puis des descriptions très précises avec un mode opératoire, un lieu où il sévissait et un horaire. Forts de tous ces éléments, progressivement, on met en place des dispositifs : les fonctionnaires des différents groupes partent sur le terrain. Un matin du mois de janvier, nous avons pu l’interpeller.

L'un des témoignages importants dans cette affaire est celui d’une des adolescentes de 14 ans que l’homme avait agressé dans le métro. Cette dernière l’avait suivi et apporté (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi