"Un homme se faisait tuer" : les larmes de Genevieve, témoin de la mort de George Floyd

·2 min de lecture

Genevieve Hansen, une secouriste qui a assisté impuissante à la mort de George Floyd, a témoigné lors du procès de Derek Chauvin.

Une impuissance qui la hante encore à ce jour. Mardi, Genevieve Hansen, une secouriste qui se trouvait parmi les passants qui ont assisté à l’interpellation puis à la mort de George Floyd le 25 mai dernier, a témoigné mardi lors du procès de Derek Chauvin, rapporte CNN. Elle s’est souvenue du refus qui lui a été opposé par les policiers lorsqu’elle a proposé d’utiliser ses compétences médicales pour venir en aide à George Floyd, qui a supplié pendant de longues minutes les officiers de desserrer leur prise car il n’arrivait plus à respirer : «Un homme se faisait tuer. J’aurais pu lui apporter de l’aide médicale, du mieux que possible. Et on a refusé ce droit à cet être humain.»

Vêtue de son uniforme lors de son témoignage, la jeune femme a essuyé des larmes en rappelant ses propositions refusées : «J’ai tenté le raisonnement calme, j’ai essayée d’être convaincante, j’ai suppliée et j’étais désespérée. Désespérée de ne pas pouvoir aider. (…) Il ne bougeait pas, il était menotté et trois hommes adultes pesant de tout leur poids sur quelqu’un, c’est trop.» Genevieve Hansen a fait remarquer à plusieurs reprises que les questions de l’avocat de Derek Chauvin étaient, selon elle, déplacées : «Je ne sais pas si vous avez déjà vu quelqu’un mourir sous vos yeux, mais c’est très bouleversant.» Des remarques qui n’ont pas été appréciées par le juge Peter Cahill, qui a précise à Genevieve Hansen : «Je vous conseille de ne pas vous disputer avec l’avocat ni avec la cour. Ils ont le droit de vous poser des questions, votre boulot est d’y répondre.»

"Il souffrait. Il avait mal. Il pleurait en demandant sa maman"

Darnella Frazier, la jeune fille dont la vidéo montrant la mort de George Floyd a fait le tour du monde, avait témoigné(...)


Lire la suite sur Paris Match