Un homme se déchire le poumon en... se masturbant

·1 min de lecture

Encore trop souvent taboue, la masturbation est pourtant excellente pour la santé : de nombreuses études scientifiques ont ainsi montré que cette activité 100 % naturelle facilite l'endormissement, combat la douleur, lutte contre le stress et protège le système cardiovasculaire. Aucune raison, donc, de s'en priver !

Oui mais voilà : de façon exceptionnelle, une séance de masturbation peut se finir à l'hôpital... C'est ce qui est arrivé à un jeune homme suisse âgé de 20 ans, dont le cas a été décrit dans la revue spécialisée Radiology Case Reports.

L'homme s'est présenté aux Urgences du Kantonsspital Winterthur (en Suisse) avec une dyspnée sévère (c'est-à-dire : de graves difficultés à respirer) et d'importantes douleurs thoraciques. L'examen clinique mentionne, par ailleurs, un visage enflé et des "craquements" audibles lors de la respiration. L'homme a expliqué aux médecins avoir commencé à ressentir ces symptômes tandis qu'il se masturbait, allongé dans son lit.

Une déchirure du poumon rare, qui atteint plutôt les jeunes hommes

Les médecins lui ont alors diagnostiqué un pneumomédiastin spontané : cette pathologie rare (avec une incidence d'environ 1 cas pour 10 500 à 30 000 habitants) correspond à une augmentation soudaine de la pression dans la cavité thoracique. En résulte une déchirure de certaines membranes pulmonaires qui permet à l'air de s'échapper pour finir dans le médiastin, cet espace situé entre les deux poumons.

Si le (...)

Lire la suite sur Topsante.com

CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce samedi 23 avril en direct : annonces, chiffres
Mélanome : quels sont les premiers signes ? quand s'inquiéter ?
Voici ce que vous pourriez gagner (pour votre santé) en réduisant de seulement 1h par jour l’utilisation de votre téléphone
Aux Etats-Unis, un homme décède d'une piqûre de tique
Votre Santé Paris (14/04) : Franciliens, prenez soin de votre mémoire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles