Un homme condamné à trois ans de prison pour avoir incendié le cabinet de son avocate

© LOIC VENANCE / AFP

Un homme a été condamné à trois ans de prison dont 26 mois avec sursis probatoire pour avoir incendié le cabinet de son avocate à Bobigny en septembre, a annoncé mardi l'avocate. "Je sors d'audience, il a été condamné à trois ans dont 26 mois (avec) sursis probatoire avec interdiction d'entrée en contact et de venir à mon cabinet", a écrit lundi soir sur Twitter Me Catherine Herrero, qui exerce depuis 29 ans le métier d'avocate.

L'homme "mécontent parce que la procédure n'avançait pas assez vite à son goût"

Le 13 septembre, son cabinet, situé rue Pierre Semard à Bobigny, à proximité du tribunal judiciaire, était incendié par l'un de ses clients. L'homme a cassé la porte d'entrée, la porte du cabinet, vide à ce moment-là et y a mis le feu, a retracé auprès de l'AFP Me Herrero, photos du cabinet sens dessus dessous à l'appui.

"Il était mécontent parce que la procédure n'avançait pas assez vite à son goût. Il n'y avait pas eu de menaces avant", a-t-elle raconté quelques jours après les faits. "J'ai 60% des dossiers de mon cabinet détruits. Pour mes clients étrangers, il va falloir reconstituer le dossier. Parfois il y avait des originaux", a déploré l'avocate spécialisée en droit des étrangers.

"Dévastée", elle a regretté un acte qui "porte surtout préjudice aux clients". "Heureusement qu'il y a la solidarité des avocats, sinon j'aurais baissé les bras", a-t-elle ajouté. Lundi soir elle s'est dite "soulagée" sur Twitter. "Je vais pouvoir passer à autre chose mais triste pour cet ...


Lire la suite sur Europe1