Un homme condamné à 20 ans de prison après le meurtre d’un homosexuel en 2018

·1 min de lecture
L'homme a été condamné à 20 ans de prison ferme (illustration).
L'homme a été condamné à 20 ans de prison ferme (illustration).

Un jeune homme de 22 ans a été condamné vendredi soir par la cour d?assises du Val-d?Oise à 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d?un homosexuel en 2018 à Jouy-le-Moutier. Lors de l?annonce du verdict, Mohamed El Hajji, 18 ans au moment des faits, est resté silencieux, regard fixé au sol, à l?image de son attitude lors des cinq jours d?audience. La cour n?a pas retenu la préméditation de l?acte, alors que le jeune homme était poursuivi pour assassinat.

L?altération du discernement ainsi que la circonstance aggravante de l?orientation homosexuelle de la victime ont en revanche été retenues. Dans la matinée, l?avocate générale Chloé Audureau avait requis contre l?accusé 25 années de réclusion criminelle, assorties d?une peine de sûreté des deux tiers, qualifiant son acte de « volonté d?anéantir, de détruire ».

À LIRE AUSSIJulia, transgenre agressée à Paris : « C?est choquant, mais ça arrive souvent »

La magistrate a évoqué « onze coups portés à l?aide d?un objet tranchant » et « un nombre de lésions difficilement quantifiable » retrouvés sur la victime, un chef comptable de 55 ans qui baignait dans une mare de sang dans le pavillon où il vivait seul depuis son divorce en 2008. « Au moment des faits, il [l?accusé] n?est nullement possédé comme il le dit aujourd?hui, mais très organisé, rationnel », a soutenu Chloé Audureau. La veille, Mohamed El Hajji avait dit avoir entendu une « voix » qui avait « crié tue-le c?est un démon » lors de l?agression. Il [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles