Un homme se coince le pénis pendant deux mois dans une bouteille en plastique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Le patient a attendu deux mois pour consulter un médecin (Photo Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour libérer le pénis de cet homme de 45 ans, les médecins ont utilisé un appareil destiné à couper des câbles.

C’est un jeu qui a (très) mal tourné. Au Népal, un homme de 45 ans s’est coincé le pénis dans le goulot d’une bouteille en plastique, comme le raconte le Daily Mail. Il a coupé le bouchon d'une bouteille en plastique pour fabriquer un dispositif d'étranglement du pénis comme cela arrive parfois dans certains cas de masturbation. Il est resté dans cette situation pendant deux mois et n’a pas expliqué les raisons de son geste aux médecins. Pour libérer le patient, les médecins ont utilisé un appareil destiné à couper des câbles car les autres ustensiles n’étaient pas efficaces. Les médecins de l'Institut des sciences de la santé de Koirala ont expliqué que son pénis était devenu extrêmement enflé en raison d'un manque de circulation sanguine et que le patient était sur le point de subir des dommages durables. L’équipe médicale ne sait pas comment cela a évolué car le patient n’est pas revenu pour les visites de suivi. Ce cas a été rapporté dans l’International Journal of Surgery Case Reports.

VIDÉO - Espagne : elle coupe le pénis de son patron lors d'une tentative d'agression sexuelle

Préserver les vaisseaux sanguins

Selon les médecins, "la honte ressentie par les patients est la cause première d'une consultation chirurgicale tardive", ce qui signifie qu'ils sont "susceptibles de développer des complications". L’urgence est de libérer rapidement le pénis pour préserver les vaisseaux sanguins et les tissus corporels. Les médecins ont déclaré que l'étranglement du pénis représente une urgence chirurgicale et se rencontre souvent chez les patients souffrant de troubles mentaux ou qui tentent d'augmenter leur excitation sexuelle. Cet homme avait déjà reçu un diagnostic de dépression sévère et avait tenté de se suicider à plusieurs reprises. Il n'y a pas de traitement recommandé car chaque cas est différent selon l'appareil utilisé par le patient, le temps de strangulation du pénis, les dégâts causés et les équipements à disposition des médecins. Une fois la situation arrangée, le pénis revient généralement à la normale en quelques semaines - les ecchymoses et l'enflure peuvent mettre quelques semaines à disparaître.

Le Dr Jamin Brahmbhatt, urologue au Orlando Health Medical Group Urology, a déclaré à MailOnline qu'il avait vu deux cas d'étranglement du pénis au cours de sa carrière : "Le problème qui se produit est que l'appareil est placé sur le pénis et qu'il ne peut pas se détacher. Imaginez que votre alliance s’enlève facilement, mais que vous ayez ensuite un gonflement des mains et qu'il devient plus difficile de s'en débarrasser. C'est ce qui se passe dans un environnement aigu autour du pénis".

VIDÉO - Le pénis de James Blunt a rétréci à cause de son traitement contre le Covid

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles