Hommages des policiers à Belmondo, ce "grand flic de cinéma"

·2 min de lecture
Jean-Paul Belmondo dans le film
Jean-Paul Belmondo dans le film

Jean-Paul Belmondo, disparu lundi à 88 ans, a reçu de nombreux hommages de policiers et de militaires, qui ont salué la mémoire d'un acteur-cascadeur connu pour ses rôles de flics dans des films au succès populaire.

"Même si ça n'était que du cinéma, vous étiez un peu des nôtres, Monsieur #Belmondo", a tweeté la police nationale en hommage au commissaire de police aux méthodes expéditives dans "Flic ou Voyou" ou Le Marginal.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Un grand flic de cinéma vient de s'éteindre. Héros de films à succès et roi de la cascade, Jean-Paul #Belmondo avait suscité de nombreuses vocations pour le métier de policier", a réagi la préfecture de police, accompagnant son tweet d'une photo de l'acteur, fan de boxe, devant un sac de frappe.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Avec Serge Gainsbourg et Alain Delon, Jean-Paul Belmondo était également très attaché au 36 Quai des Orfèvres, l'ancienne adresse de la police judiciaire parisienne, dont il était un visiteur régulier.

"Tantôt flic, tantôt voyou"

"Tantôt Flic tantôt voyou mais avant tout un immense acteur. Les policiers alsaciens saluent la mémoire du magnifique 'Bébel' ce professionnel marginal nommé #Belmondo", ont tweeté les policiers du Bas-Rhin, multipliant les références aux films les plus populaires du comédien.

"Adieu #bebel Il a joué de nombreux flics dans sa carrière hors norme. Un homme hors norme, hors des querelles politiques et instrumentalisations, aussi. Respect", a de son côté commenté le Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN).

Les forces aériennes de la gendarmerie nationale ont diffusé plusieurs photos du tournage de Peur sur la ville lors de la scène finale où l'acteur-cascadeur, accompagné par le GIGN, est suspendu à un hélicoptère au-dessus de Paris.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le monde militaire a également salué la mémoire de celui qui incarna à l'écran un aviateur français pendant la Première Guerre mondiale (L'as des as) ou encore un sergent de la légion étrangère en Afrique dans Les Morfalous.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Adieu le Morfalou! #Belmondo #légionnaire", a posté la Légion étrangère sur son compte Twitter, en accompagnant son message d'une vidéo de l'acteur vieillissant entouré de légionnaires, coiffé comme eux d'un képi blanc, et signant des autographes à tour de bras.

"L'as des as s'en est allé. Hommage à monsieur Belmondo, grand officier de la Légion d'honneur et légende du cinéma français", a également tweeté le chef d'état-major des armées, le général Thierry Burkhard, lui-même issu des rangs de la Légion.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles