Les hommages du peloton à Michele Scarponi, le coureur italien tué par une camionnette à l'entraînement

Adrien Oster
Les hommages du peloton à Michele Scarponi, le coureur italien tué par une camionnette lors d'un entraînement

SPORT - Le cycliste italien Michele Scarponi, vainqueur du Tour d'Italie en 2011, est décédé samedi 22 avril au matin à 37 ans. Il a été percuté par une camionnette lors d'une sortie d'entraînement, a annoncé son équipe Astana.

"Notre coureur Michele Scarponi est mort ce matin alors qu'il s'entraînait sur son vélo près de son domicile à Filottrano (centre de l'Italie, ndlr). Michele a été renversé par un van à un carrefour", écrit dans un communiqué la formation kazakhe, qui parle d'une "tragédie trop grande pour les mots".

"Nous perdons un grand champion et un homme à part, qui souriait en toute situation. Il était une référence et un repère pour tout le monde au sein de l'équipe Astana", ajoute la formation cycliste.


Scarponi, âgé de 37 ans, était en pleine préparation pour le Tour d'Italie, qui débutera le 5 mai en Sardaigne. Après le forfait pour blessure de Fabio Aru, il devait être le leader de l'équipe Astana sur l'épreuve.

"Immense tragédie. Il n'y a pas de mots. Repose en paix mon ami", a très vite écrit Aru sur son compte Twitter.


"Je ne sais pas, je n'y arrive pas. Je n'ai pas de mots, mon ami..." a de son côté écrit Vincenzo Nibali, que Scarponi avait épaulé chez Astana lors de ses succès sur le Tour de France 2014 et sur le Giro 2016.


Professionnel depuis 2002, père de deux jeunes jumeaux, Scarponi s'était illustré par ses qualités de grimpeur et avait remporté le Giro 2011 après le déclassement de l'Espagnol Alberto Contador pour dopage. Scarponi avait lui-même été suspendu 18 mois pour dopage entre 2007 et 2008 dans le...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages