Hommage national aux militaires tués au Mali : Emmanuel Macron salue "13 vies données pour la France"

Lundi 2 décembre, dans la cour d'honneur des Invalides, à Paris, le président de la République et chef des armées Emmanuel Macron s'est incliné face aux "13 cercueils, 13 soldats, 13 vies données pour la France, pour les peuples du Sahel et la liberté du monde". Au premier rang se trouvaient le président malien Ibrahim Boubacar Keita et les familles. "La liberté a souvent, hélas, le goût du sang versé. L'histoire de notre pays l'enseigne et le drame qui s'est noué lundi [25 novembre] l'a tragiquement rappelé", a déclaré le chef de l'État dans son discours d'hommage.

Des collégiens invités à la cérémonie Invités de la cérémonie, des collégiens, venus des villes de garnison des soldats tombés, ont été pris à témoin par Emmanuel Macron : "Soldats, voyez ces enfants de France, si jeunes, si conscients aussi de ce qu'ils vous doivent, leur avenir, leur sécurité." La cérémonie achevée, le président a passé deux heures dans la cour des Invalides avec les familles. Un réconfort pour les proches et les amis.