Hommage : "L'historien Marc Ferro aura été plus qu’un magnifique témoin de ce siècle"

·1 min de lecture

Cyril Garcia, professeur d'histoire-géographie, rend hommage à l'historien Marc Ferro, décédé ce 21 avril 2021.

Marc Ferro est mort à 96 ans ce 21 avril 2021. Tout le monde fait des rencontres déterminantes dans une vie et ce, quelles que soient des étapes de celle-ci ou les âges. C’est donc avec beaucoup d’émotions que j'écris sur la mort de ce grand historien et grand homme, tout court, que fut Marc Ferro.Écrivant sur le rôle des historiens durant la guerre d’Algérie, comme acteurs et comme analystes, j’avais consacré mon travail sur trois personnages ayant choisi des voies très différentes sur ce drame si français, qui bouleverse encore notre société, à savoir Raoul Girardet, Pierre Vidal-Naquet et Monsieur Ferro. Après une lettre envoyée telle une bouteille à la mer, il m’avait appelé au téléphone avant de me recevoir, bien après ce premier livre, à de nombreuses reprises.Chef de file d'une troisième voieEnseignant à Oran, en 1948, lorsque beaucoup décidaient du destin de ce département au chaud à Paris, il avait perçu avant beaucoup le problème du nationalisme de l’islam politique et avait créé avec des militants catholiques, israélites et musulmans l’association " Fraternité algérienne ", un mouvement prônant la cosouveraineté entre les communautés en association avec la métropole. Ni OAS, qui le condamna à mort, ni FLN, il fut un des chefs de file des libéraux, comme Albert Camus ou Jacques Chevallier, qui souhaitèrent trouver un compromis historique loin des...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

L'hommage de Souâd Ayada à Michel Le Bris

Baptiser des écoles "Samuel Paty", l'hommage qui divise les villes