Publicité

Hommage aux Invalides au "géant" Jean Malaurie, défenseur des Inuits

Le cercueil de l'ethnologue Jean Malaurie, mort à 101 ans, est emmené dans la Cour d'honneur des Invalides à Paris, le 13 février 2024 (Ian LANGSDON)
Le cercueil de l'ethnologue Jean Malaurie, mort à 101 ans, est emmené dans la Cour d'honneur des Invalides à Paris, le 13 février 2024 (Ian LANGSDON)

Les proches de l'ethnologue et éditeur Jean Malaurie, décédé à l'âge de 101 ans, ont rendu mardi hommage au célèbre défenseur des Inuits, lors d'une cérémonie aux Invalides à Paris où les honneurs militaires lui ont été rendus.

"Nous avons perdu un géant", a déclaré la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Sylvie Retailleau devant quelques dizaines personnes, parmi lesquelles Albert II de Monaco, ami de l'ethnologue, et son fils Guillaume Malaurie, réunies sous un grand soleil dans la Cour d'honneur des Invalides.

Elle a salué l'"immense explorateur et indéfectible ami des Inuits", "dresseur de cartes amoureux de la liberté et de l'altérité" qui "nous a tant appris", dans l'hommage funèbre rendu après la cérémonie religieuse à la cathédrale Saint-Louis des Invalides.

"Cette sagesse va nous manquer", a ajouté la ministre, énumérant les nombreux titres que possédait Jean Malaurie (commandeur des Arts et des Lettres, grand officier de la Légion d'honneur, Sage des peuples du Nord...).

Inlassable avocat des "peuples premiers" particulièrement du Grand Nord, Jean Malaurie est décédé la semaine dernière à Dieppe à l'âge de 101 ans.

À la fois explorateur, scientifique et aventurier, il a passé dix ans de sa vie entre le Groenland et la Sibérie.

Il a été rendu célèbre par un livre en défense des Inuits, "Les Derniers Rois de Thulé", paru chez Plon en 1955, où il dénonçait la destruction de leur territoire par l'armée américaine pour l'implantation d'une base aérienne, et décrivait le mode de vie d'un peuple méconnu.

Le livre fut le premier titre d'une collection à succès qui existe toujours, Terre humaine. Jean Malaurie la dirigea jusqu'en 2016, et en fut le président d'honneur jusqu'en 2021.

Les cendres de Jean Malaurie seront ultérieurement enfouies au large de Thulé au nord-ouest du Groenland.

juc/grd/dch