Publicité

Hommage à Thomas : Gérald Darmanin se dit « scandalisé » après un rassemblement identitaire à Paris

Un hommage à Thomas a rassemblé plus de 200 personnes place du Panthéon à Paris, ce vendredi 1er décembre. « Je suis scandalisé par la manifestation à Paris », a réagi le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Pourtant, le rendez-vous s’est déroulé sans encombre, sous haute surveillance policière. Les participants ont crié des slogans tels que « justice pour Thomas » ou « Français, réveille-toi ».

Organisée par l’association Les Natifs, le rassemblement était initialement prévu devant la Sorbonne. Ce mercredi 29 novembre, le préfet de police, Laurent Nuñez, avait annoncé sa volonté d’interdire ce rassemblement. Il craignait des troubles à l’ordre public. Mais le tribunal administratif a suspendu l’arrêté préfectoral, quelques minutes avant l’heure du rassemblement, ce vendredi 1er décembre, estimant qu’il s’agissait d’une « atteinte grave à la liberté de manifester ».

Une interdiction disproportionnée

« Les juges des référés considèrent que n'apparaît pas suffisant le risque que la tenue de la manifestation déclarée porte atteinte au respect de la dignité de la personne humaine et que soient commises des infractions pénales pour justifier l'interdiction prononcée par le préfet de police », a précisé le tribunal dans un communiqué, d’après BFMTV.

« Le préfet de police sur mon instruction l'avait interdite, la justice l'a autorisée », a lancé Gérald Darmanin à l'Assemblée, à la toute fin de l'examen en commission du projet de loi immigration. Les juges des référés ont...


Lire la suite sur LeJDD